Challenges

Le maquillage plaisir ou obligation?

Comme je vous l’avais annoncé dans cet article https://naturalyblog.wordpress.com/2015/12/30/challenge-the-power-of-makeup/

Il y à quelques temps j’ai fais le challenge « the power of makeup » qui consiste à se maquiller la moitié du visage uniquement en laissant l’autre nue.

Dans le précédent article je vous expliquais donc cela et vous montrais le résultat sur moi ainsi que quelques explications sur le maquillage en question.

IMG_20151230_132032 (2)

Aujourd’hui, comme annoncé, je reviens pour la suite de ce challenge, c’est-à-dire vous parler de mon rapport au maquillage.

Petit historique:

Il faut savoir que dans ma famille nous ne sommes pas très maquillage, ma mère ne se maquille qu’à de rare occasion et ne possède aucun produits de maquillage. Mais petite je me faisait maquiller et coiffer par ma soeur de temps en temps, j’aimais beaucoup ça, c’était de bon moments passé à deux.

Puis à l’adolescence, vers 15 ans j’ai eu beaucoup d’acné sur tout le visage. Ça me complexait beaucoup car bien sure j’étais la seule de mes amies à en avoir et cela me valait des petites moqueries… J’ai donc commencé à me maquiller espérant cacher un peu la misère. Sauf que bon… j’ai mal choisi mon fond de teint et j’avais régulièrement des traces orange près de la mâchoire… fin soit, pendant bien un an ça à été un peu la galère, même avec un fond de teint plus adapté, quand on a vraiment de l’acné et qu’on débute dans le maquillage, la combinaison n’est pas folichonne!

Puis voyant que mon acné ne passait pas et que j’en souffrais beaucoup, mes parents m’ont emmenée chez un dermatologue, j’ai suivi un traitement qui à bien aidé puis j’ai en plus commencé la pilule qui à également beaucoup aidé (en contraceptif par en traitement de mon acné, à la base).

J’ai donc avec le temps eu une plus belle peau, mieux su me maquiller et j’ai commencé à mettre du crayon noir et du mascara en plus vers 16 ans. J’avais malgré tout énormément de cicatrices d’acné donc le maquillage était pour moi toujours essentiel. J’étais déjà très mal dans ma peau pour diverses raison et il me permettait de camouflé au moins un de mes complexes.

A 17 ans j’ai commencé les fards à paupière et blush. Puis dans les mois qui ont suivis à jouer avec les dégradés.

Vers 18 ans je me suis mise au eyeliner tout doucement, à redessiner mes sourcils, bronzer, illuminateur.

Et depuis environ 2 ans (j’ai 23 ans) je met de l’eyeliner tout le temps ainsi que du rouge à lèvres, nude ou un peu plus voyant.

Je me suis également mise aux makeup artistiques, en résumé c’est devenu un plaisir depuis 5 ans et une réelle passion depuis bientôt 3 ans.

Maintenant j’ai encore de l’acné mais condensé sur le menton uniquement, et seulement pour des raisons hormonales ou de stresse. Ainsi qu’encore pas mal de petites cicatrices d’acné que je soigne comme je peux. (j’en parlerai prochainement dans ma routine visage).

Et pour celles qui se le demande, j’ai essayé d’arrêter la pilule deux fois, nous savons toutes maintenant à quel point ce n’est pas bon pour le corps. Pendant plusieurs mois la première fois et pendant presque un an la deuxième fois (car il faut environ 6 mois pour qu’elle soit bien éliminée de l’organisme). Je me suis retrouvé avec des boutons énormes, hyper enflammés et très douloureux (au point de me réveillée la nuit). J’ai donc recraqué et l’aie recommencée…

Donc les jeunes filles (ou si vous avez une adolescente à la maison) qui ont de l’acné, ne vous réfugiez par directement derrière la pilule, consulté d’abord un ou même plusieurs dermato, démaquillez- vous bien le soir, hydratez votre peau et tout ça au naturel avant de commencer la pilule pour de mauvaises raisons et croire que votre acné est guéri alors qu’au final pas du tout…

Je suis la si vous avez besoin de conseils pour votre routine ou simplement de réconfort.

 

Mon rapport au maquillage à l’heure actuelle:

Le maquillage est devenu pour moi un plaisir et même une passion. Je passe énormément de temps à regarder sur internet les nouveautés, en magasins, me faire des paniers sur différents sites etc,…

J’adore également collectionné, principalement les palettes de fards à paupières et les pinceaux à maquillage. M’organiser mon petit coin beauté. Trouver de nouvelles idées de maquillages artistiques, posté mes maquillages etc…

J’adore me préparer le matin, choisir mes palettes du jour, mon blush, mon rouge à lèvres, voir si j’ai envie d’un maquillage nude ou chargé aujourd’hui. C’est un plaisir au quotidien.

J’aime me sentir plus belle une fois maquillée, me trouvé embellie, que mes « défauts » soient atténués puis aussi apporté un peu de couleurs sur mon visage ou juste les rehaussées.

Mais je ne peux pas le nier, parfois je ne me sens pas libre de ne pas me maquiller. Je sais que ça va choquer visuellement mon entourage (pas mes proches heureusement, qui me voit souvent non-maquillée). Je sais que le maquillage me change beaucoup surtout que je fais autant du nude que du plus chargé et une fois que les gens on pris l’habitude de voir notre visage maquiller (ça va vite) ça leurs fait bizarre de nous voir non-maquillée, personnellement on me trouve fatiguée, moins jolie, on voit mes boutons,… j’ai l’impression de débarquée en pyjama!

Donc me maquiller m’aide à me sentir plus confiante, plus sûre de moi, plus à l’aise. Je suis mise en valeur, je me sens plus jolie.

Me maquiller m’aide à me sentir plus belle, mieux dans ma peau, plus confiante mais dans un sens, et c’est totalement paradoxal, il a aussi renforcé mes complexes. A force de camoufler ce qui ne me plait pas, boutons et autres cernes, ceux-ci deviennent alors plus présent à mes yeux. J’en prends encore plus conscience et je me sens encore moins jolie une fois au naturel car j’ai bien conscience de toute ses imperfections que je prends du temps à camoufler chaque matin.

Le maquillage est et restera une de mes passions, je continuerai encore longtemps à chérir mes palettes,jouer avec mes pinceaux et passer des heures à baver devant les nouvelles collections mais je suis consciente qu’il est aussi devenu aussi petit à petit une obligation pour moi. Pas totalement, car je sais aussi sortir presque pas maquillée, mais j’ai « besoin » d’au moins cacher mes cernes et mes cicatrices d’acné…sans ça je me sens moche, vraiment moche et totalement vulnérable.

Mais une chose est sure, jamais je ne me maquillerais pour le plaisir des yeux des autres, si je me maquille c’est avant tout pour moi, parce que j’aime ça et que j’aime moi, me sentir plus jolie et mieux dans ma peau.

Pour finir,  je pense que le maquillage n’est pas le seul moyen, certain vont mettre en valeur leur cheveux, d’autres leur style vestimentaire,… tout ces détails d’apparence, au fond joue sur notre façon d’être, notre confiance en nous et… nous définissent.

Et vous, quel est votre rapport au maquillage ? Passion ou obligation?

 

Publicités

2 réflexions au sujet de « Le maquillage plaisir ou obligation? »

  1. Joli témoignage ! Etant une ancienne maquilleuse pro, j’ai longtemps été passionnée par le maquillage. J’ai commencé à en porter à l’adolescence, puis de plus en plus, jouant avec les textures et les couleurs… et puis j’ai travaillé dans ce milieu, et ça a tout changé. Ma créativité a diminué, le maquillage devenait une obligation professionnelle, et maintenant que j’ai arrêté, je suis heureuse de ne rien mettre du tout. Et ma peau a incroyablement changé : j’avais fait d’énormes allergies en formation, il m’a fallu des années pour récupérer et je n’aurai jamais une peau parfaite, mais je suis fière de sortir peau nue, cernée mais souriante, sans avoir à me demander si mon gloss tient et si mon fard a creasé… Ca reviendra peut-être un jour, le tout c’est de s’accepter et d’être heureuse.

    J'aime

    1. Merci! et merci aussi pour ton témoignage Cathy 🙂 Je comprends totalement qu’en travaillant dans le milieu se soit devenu une contrainte pour toi, je n’aimerai pas être dedans tout le temps non plus, ça deviens vite lassant quand on exerce notre passion en métier à temps plein j’ai l’impression :/ Je suis heureuse aussi pour toi que tu aies réussi à changer cette habitude et à t’accepter comme tu es, c’est top! J’espère un jour y arriver aussi, me maquiller uniquement quand j’en aie envie, par pure plaisir, pour le moment je ne le ressent pas encore comme une contrainte mais ça viendra surement un jour… mais bon, le principal est de s’aimer avec ou sans maquillage et c’est un travail de tout les jours pour certaines personnes 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s